Logotype inpes Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

Les professionnels qui peuvent vous aider


Vos premiers interlocuteurs sont votre médecin traitant et votre ophtalmologiste.

Ils vous expliquent en détail en quoi consiste votre maladie, répondent à vos questions et angoisses. Ils doivent vous orienter vers les professionnels spécialement formés pour compenser vos difficultés.

La réadaptation en basse vision vous permet de développer l’ensemble de vos capacités dans la vie quotidienne : déplacements, activités domestiques, lecture, loisirs, vie professionnelle.

Selon votre lieu de résidence, vous trouvez ces professionnels dans les établissements de soins, les services d’accompagnement médico-sociaux et dans certains services hospitaliers qui proposent des consultations spécialisées en basse vision. Une réponse de proximité vous est aussi offerte par des professionnels libéraux indépendants, travaillant bien souvent en réseau.

L’ophtalmologiste

C’est le professionnel qui assure le suivi de votre vision. Il dépiste votre maladie, prescrit les traitements qui s’imposent. Si la déficience visuelle le nécessite, il vous accompagne dans votre démarche d’adaptation en collaborant avec d’autres professionnels. N’hésitez pas à le contacter.

L’opticien

Il évalue vos capacités visuelles et vos besoins afin de vous aider à choisir un matériel adapté :

  • les aides optiques dont le but est d’améliorer la qualité et la taille de l’image reçue par la rétine (lunettes, loupes, téléagrandisseurs)
  • les aides techniques dont le but est de mieux adapter l’environnement à votre déficience visuelle (éclairage, pupitre de lecture). Il vend ce matériel et vous informe des possibilités de prise en charge financière. Ces achats doivent se faire avec les conseils des rééducateurs.

Les rééducateurs

L’orthoptiste vous permet de réorganiser vos possibilités visuelles en adoptant l’attitude corporelle la plus confortable possible. Il recherche avec vous :

  • l’éclairage adapté à vos besoins
  • la maîtrise d’une nouvelle façon de voir et la capacité à orienter votre regard
  • le contrôle visuel du geste
  • la gestion de votre vision fine par des exercices pour la lecture.

Le choix de l’aide optique se fera en lien avec l’opticien.

L’ergothérapeute vous aide à reprendre confiance en vous pour retrouver votre autonomie. Il prend en compte ce que vous faisiez habituellement, ce que vous pouvez faire et ce que vous souhaitez faire dans votre vie quotidienne. Par son expertise dans l’analyse des tâches, il vous aide à améliorer votre capacité d’agir et valorise vos savoir-faire. Il vous propose d’agir sur votre environnement pour faciliter votre quotidien et améliorer votre cadre de vie (éclairage ambiant et, selon l’activité, utilisation des contrastes, choix et utilisation d’aides techniques). Il vous accompagne pour retrouver une place et un rôle dans votre famille et dans votre vie sociale.

L’éducateur/rééducateur en autonomie dans la vie journalière (AVJ) peut également vous aider à découvrir de nouvelles activités possibles et à maîtriser les aides techniques et visuelles préconisées.

L’instructeur de locomotion vous accompagne pour retrouver confiance dans vos possibilités pour vous déplacer de façon autonome à l’intérieur et à l’extérieur du domicile. Vous recherchez ensemble un maximum de sécurité et de confort quelles que soient les conditions climatiques, de jour comme de nuit.

Utiliser des stratégies visuelles spécifiques, oser déduire, se protéger de l’éblouissement, se servir d’une aide optique pour lire les noms de rue redonnent beaucoup d’aisance dans les déplacements. Vous développerez d’autres potentiels et notamment votre sens de l’orientation pour ne pas vous égarer.

Le psychologue

Par son écoute, il peut vous aider à exprimer les difficultés générées par votre déficience visuelle et à mieux prendre en compte les changements survenus dans votre vie. Contrairement à une idée trop répandue, parler ne majore pas l’angoisse, mais l’apaise.

L’assistant social

Il vous conseille sur l’accès aux droits administratifs ainsi que sur les moyens de financement des aides techniques, des aides humaines ou de l’aménagement de votre domicile. Il peut vous aider à déposer un dossier de demande de prestations.