Logotype inpes Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

Les ressources personnelles


Lorsque vous parvenez à oublier pendant quelques instants votre baisse visuelle, vous constatez que vous effectuez d’instinct certaines actions que vous croyiez désormais impossibles. Votre corps n’a rien oublié des gestes et des lieux : faites-lui confiance. Les informations données par votre mémoire vont se développer ; avec le temps, votre sens de l’observation et votre capacité de déduction vont s’améliorer.

Soyez réceptif aux multiples informations qui vous parviennent même si vous ne les reconnaissez pas immédiatement : les informations visuelles que vous percevez sont incomplètes mais utilisables ; les contrastes, les couleurs et bien entendu la forme, vous permettent, par exemple, de différencier les fruits dans une corbeille. De même, les informations sonores vont devenir plus pertinentes : quand un objet tombe au sol, vous le retrouverez plus facilement si vous êtes attentif au bruit qu’il a produit. L’attention que vous portez à vos gestes vous permettra de vous rappeler l’endroit où vous avez déposé vos clefs.

Il faut davantage compter sur sa mémoire, ses habitudes. Le système nerveux et l’intelligence compensent la baisse visuelle en mobilisant les capacités d’adaptation de chacun, ressources qui ne sont explorées que dans la nécessité.

Votre imagination et votre créativité sont aussi importantes. Vous aurez des idées nouvelles et originales permettant de rester ce que vous êtes. Comme cette femme, très attachée à sa tenue et tenant à être irréprochable dans l’assortiment des couleurs, qui achète uniquement chemisiers et pantalons blancs qu’elle porte avec des vestes très colorées.